Connaissez-vous les frites de mer ?

Il est des hasards qui permettent de réaliser des découvertes étonnantes ? Connaissez-vous ce qu'est les frites de mer ? Je suppose que oui bien que personne ne l'ait jamais mentionnée. Je puis dire cela puisque mes recherches sur le Web n'ont rien révélé de probant. Cette découverte est, je dois l'avouer, le fruit d'une expérience malencontreuse sur un produit déjà existant qui a abouti à un résultat nouveau. Ces produits à la base de mon expérience fortuite sont les frites telles que nous les connaissons.

Alors que j'étais dans un restaurant, j'éprouvais l'envie incommensurable de manger des frites. Décision fut donc prise et j'en commandais une portion auprès du serveur. L'attente fut bien évidemment longue puisque j'ai eu le temps de ne rien faire entretemps. A l'arrivée du plat, j'ai pris une grande respiration avant de prendre le premier bâtonnet de frite, de le déguster et d'en saisir toute l'essence afin de reproduire cette agréable sensation qu'on appelle le plaisir.

A mon grand étonnement, j'ai constaté bien malgré moi que la sensation gustative salée manquait cruellement. J'ai donc décidé d'ajouter du sel. Je procédais ainsi par étape pour aboutir au goût parfait. Après l'opération d'ajout de sel, je me suis alors aperçu que la sensation de salée sur ma langue était un peu trop prononcée, provoquant une réaction de déception. Il fallait alors analyser la source de cette déception. J'ai alors demandé le type de sel utilisé et il s'agissait sans doute possible du sel de mer, la variété la plus courante de cet agencement de molécules de sodium et de chlore.

Au fil des analyses, j'en suis arrivé à la conclusion qui affirme qu'une frite agrémentée d'une trop grande quantité de sel de mer n'est pas agréable à déguster. Mais mon plaisir n'en fut pas moins grande puisque je venait de découvrir la frite de mer, c'est-à-dire une portion de frites à laquelle vient s'ajouter une trop forte proportion de sel marin devra aujourd'hui être appelée "frites de mer".

Il est à remarquer que cette nouvelle découverte n'a en aucun cas un rapport avec une quelconque variété de fruit de mer, même si la prononciation semble prêter à confusion. Par ailleurs, si la frite de mer ne présente pas toutes les qualités gustatives requises pour un repas agréable, il faut dire que bien des individus auraient pu le découvrir par le hasard qui m'a souri. Je ne suis pas peu fier de m'être attribué le mérite de cette découverte.