Le géant Google à l'assaut de la montagne Facebook

Il aurait fallu attendre 700 millions d'utilisateurs Facebook pour que Google lance son programme de réseautage, sobrement baptisé Google+. Voilà donc la guerre qui s'annonce entre les deux ténors du web afin de dominer le marché du web 2.0. La firme de Mountain View revendique d'ores et déjà 10 millions d'utilisateurs après tout juste un peu plus d'une semaine du lancement de la version bêta de la nouvelle plateforme. Il est à signaler qu'il n'est possible de souscrire au nouveau service social de Google si l'on ne dispose pas d'invitation. Je tiens d'ailleurs à remercier Rémi Beaumont de m'en avoir offert pour que je puisse tester cette nouveauté qui a réussi à créer le plus grand buzz de l'année.

Après les incompréhensibles Google Buzz et Google Wave, voilà un outil qui mérite que l'on y prête attention. L'interface est sobre et intuitif, et la mise en place des fameux cercles permet de gérer au mieux le partage des informations et des photos avec ses proches. Je n'ai pas encore eu l'opportunité de tester le Google+ Hangouts qui est un système de vidéoconférence à plusieurs, et en HD pour les connexions de bonne qualité (amis Malgaches, ne vous réjouissez pas !!!). L'avantage de Google+ Hangouts est sa compatibilité avec le système Linux, ce qui n'est pas le cas du Facebook Videocall développé en partenariat avec Skype (passé sous le giron de Microsoft).

Je vous ferai un retour plus détaillé dès lors que j'aurai pu faire de véritables tests.