Ben : un esthète disparu trop tôt

Ben, cet artiste célèbre dans le microcosme de la mode à Madagascar, est l'un de ces personnages qui ne s'oublient pas lorsqu'on a l'honneur de le croiser. Dans ma vie, j'ai eu cette immense chance de l'avoir côtoyé durant plusieurs mois, et c'est avec la plus grande tristesse que j'ai entendu qu'il est parti rejoindre le firmament pour briller parmi les étoiles. 

Ben est l'exemple même du chic type. Il me croise dans la rue, toujours avec cette main prompte à saluer et le mot juste pour demander comment on va. Et étonnamment, il ne vous oublie jamais, malgré le court moment que l'on a passé avec lui, il y a des années de cela. C'est souvent à Ambodinisotry ou à Mahamasina que l'on se croise, au gré des allées et venues dans les allées des vendeurs de tissus, moi en suivant ma femme, lui en quête de son prochain Graal que l'on verra surement apparaître sur les catwalks.

La triste nouvelle de sa disparition ébranle j'en suis certain celles et ceux qui ont pu connaître ce gentil styliste et coiffeur au regard espiègle que ses lunettes ne manquent pas de mettre en avant.

La vie est ainsi faite, la seule certitude de la vie est la mort, mais on déteste toujours les visages que nous montre la Faucheuse. Et le départ précipité des gens comme Ben accentuent ce ressentiment inéluctable. 

Repose en paix l'artiste !